Parution du 18 Mars 2016

Nouveau succès des foulées à La Fraternelle

La météo capricieuse de ce premier dimanche de mars n’a pas freiné les ardeurs des 146 concurrents qui participaient aux traditionnelles Foulées de La Fraternelle de Bourgoin Jallieu.

 Des concurrents qui se lançaient dès potron - minet à l’assaut, pour les uns d’un cross de 13 km alors que les autres s’adonnaient à un parcours randonnée de 11 km allant du siège de La Fraternelle sur les hauteurs de la ville autour du site naturel de l’étang de rosière. Belle ambiance malgré les giboulées et surtout beau parcours pour tout ce joli monde qui jouait aussi la carte de l’intergénérationnel. Du plus âgé Gérard Pfeuty à la plus jeune Hugoline Allagnat, 13 ans, en passant par le plus jeune, Thomas Leleu, 12 ans sans oublier le plus courageux Henri Pierre Zelmati, tous n’ont pas hésité à en découdre avec un parcours bien ficelé.

Sportifs et dirigeants de la fraternelle felicites par le maire de bourgoin jallieu vincent chriqui photo bernard touquet

Sportifs et dirigeants de la Fraternelle, félicités par le maire de Bourgoin Jallieu Vincent Chriqui.

 

 

 

Sur la ligne de depart photo bernard touquet

Sur la ligne de départ

Il faut dire que sous la houlette de Mickael Gesland pour le cross et François Puget pour la randonnée, rien n’est laissé au hasard. Cette année 94 hommes concourraient aux côtés de 52 femmes et ce sont 91 randonneurs qui prenaient le départ. Une randonnée largement suivie par les clubs de la FSCF à l’instar des Caligae de Diemoz et de La Dauphinoise de Coublevie  venus en nombre se réchauffer sur ce circuit de La Fraternelle. La remise des récompenses bouclait une journée bien remplie en présence de Vincent Chriqui maire de Bourgoin Jallieu accompagné de quelques élus venus apporter leurs félicitations aux sportifs mais aussi au président de La Fraternelle Pierre Jean Badin pour la dynamique de l’association au cœur de la cité.

La gymnastique masculine à l’assaut du championnat !

 

C’est encore une belle journée de championnat qui réunissait 150 gymnastes à Voiron dans le cadre du championnat départemental de gymnastique masculine Pupilles-Adultes en équipes.

Organisée par l’Etoile de Voiron, cette nouvelle compétition de la saison n’a pas dérogé à la règle juxtaposant performances techniques, sportives et belle ambiance autour d’une trentaine de bénévoles, membres de la commission technique, juges ou responsables du secrétariat. Du sport il y en avait aussi à l’issue de cette compétition avec des démonstrations de la section Hip  hop très remarquées et appréciées du public

 

Le Palmarès

En catégorie « Libres » 1ère place : Avant-Garde Turripinoise. 2ème : La Jeanne d’Arc de Saint Marcellin. 3ème : La Légion Viennoise.

Catégorie « Imposés ». 1er : La Fraternelle. 2ème : Avant-Garde Turripinoise. 3ème : Etoile de Voiron.

Catégorie « P.B.M. » 1 ère et 2ème place :  Avant-Garde Turripinoise. 3ème place : La Fraternelle.

Catégorie « 1er et 2ème degrés ». 1er : Etoile de Voiron. 2ème : La Fraternelle. 3ème : Avant Garde Turripinoise.

1 avant garde turripinoise la fraternelle et l etoile de voiron

Avant-Garde Turripinoise, La Fraternelle et l’Etoile de Voiron

2 avant garde turripinoise jeane d arc saint marcellin et legion viennoise

Avant-Garde Turripinoise, Jeanne d’Arc Saint Marcellin et Légion Viennoise

Promouvoir l’activité physique et limiter la sédentarité chez les jeunes !

Depuis le 14 Mars  l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) propose à tous sa formation en ligne sur l’Intervention Centrée sur l'Activité Physique et la Sédentarité (ICAPS). 

Ce MOOC (Massive Open On-line Courses) que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert à tous » est totalement gratuit. En effet, les cours sont organisés sous la forme de sessions de travail d’une à deux heures par semaine pendant six semaines. Au terme de cet enseignement, l’apprenant obtiendra une certification des connaissances acquises. Le titulaire de cette attestation pourra par la suite prétendre aux compétences suivantes : Argumenter l'intérêt de développer un projet de promotion de l'activité physique auprès des jeunes et de limiter la sédentarité. Décrire les principales caractéristiques du modèle socio-écologique de la démarche ICAPS. Identifier les partenariats et outils pour mettre en place un projet. Utiliser la démarche pour mettre en place un projet intersectoriel et participatif. Connaitre les bases pour suivre et évaluer un projet.

Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire à ce programme : www.inpes.sante.fr