Parution du 1 Avril 2016

C’est parti pour le championnat individuel Poussin féminin

Il devrait y avoir foule dimanche à La Fraternelle de Bourgoin Jallieu qui organise le championnat individuel Poussin Féminin. Ce sont 300 gymnastes de 7 à 10 ans qui sont attendues pour donner le meilleur pour atteindre les podiums et obtenir leur sésame pour intégrer d’autres compétitions.

Affiche du championnat

Affiche du Championnat

Cette année c’est aussi une grande première pour les monitrices Magdalena et Morgane, nouvelles recrues pour l’organisation de cette rencontre. En effet, Laure Garcin Veyret, secrétaire générale de La Fraternelle souhaite donner à ces deux monitrices confirmées de nouvelles responsabilités et leur mettre le pied à l’étrier pour apporter aussi des idées nouvelles. Comme l’explique Magdalena, « cette année nous avons 8 clubs isérois qui participent avec près de 300 gymnastes et une trentaine de juges venant de chacun des clubs inscrits». Des juges qui peuvent être des dirigeants mais aussi des parents voire des gymnastes mais qui doivent obligatoirement suivre des formations.

 

La finale des coupes un futur objectif pour les poussins

La finale des coupes un futur objectif pour les Poussins

Des graines de championnes

Des graines de championnes

Comme dans tout rassemblement sportif les organisateurs peuvent s’appuyer sur les bénévoles toujours très mobilisés. Ils seront une quarantaine à s’activer durant toute cette journée. Si la pression monte actuellement pour les jeunes gymnastes, c’est bien parce que pour certaines, ce sera leur première expérience de compétition et l’angoisse se mêle à l’excitation de se retrouver sur les 5 agrès devant le public et surtout d’obtenir leur Poussin de cristal, de bronze, d’argent ou d’or accompagné d’un diplôme. Les entrainements vont bon train dans la salle de gym et si les monitrices élèvent parfois la voix c’est bien pour que ces demoiselles soient au mieux de leur forme et hissent leur club aux plus hautes places.

Vers le championnat national de 2018 !

Si les monitrices et les dirigeants de la Fraternelle mettent toute leur énergie à former ces Poussins c’est parce que le club a en ligne de mire le championnat national de gymnastique artistique féminine par équipe en catégorie Jeunesses, Ainées mais aussi Pupilles et Adultes qui aura lieu en 2018. Un nouveau challenge qui semble donner des ailes aux responsables d’autant que La Fraternelle a toutes les infrastructures pour accueillir cette manifestation sans oublier les bénévoles, maillons forts de toute organisation associative.

Magdalena et Morgane accros aux valeurs de la FSCF

Elles pourraient être de simples monitrices qui, le cours terminé, rentrent chez elles, mais pour Magdalena et Morgane, à la Fraternelle elles ont trouvé une 2ème famille. Dans un bel ensemble elles n’hésitent pas à dire qu’elles ont attrapé le virus et découvert les valeurs de la FSCF de respect mais aussi d’amitié comme nulle part ailleurs. Magdalena est une ancienne gymnaste aujourd’hui professeur des écoles. Morgane, toujours gymnaste en catégorie Ainées, est responsable qualité, sécurité – environnement d’une entreprise spécialisée. Mais pour rien au monde elles n’abandonneraient ces moments précieux au sein de leur club. Elles souhaitent même inoculer le virus à leurs jeunes élèves pour qu’à leur tour, le moment venu, elles prennent la relève. Mais à quelques jours du concours départemental elles ont surtout à cœur de préparer au mieux toutes ces jeunes sportives pour une journée mémorable.

Morgane et magdalena a l entrainement

Morgane et Magdalena  à l'entrainement