Parution du 15 Mai

Avant-garde Turripinoise : ça va fort !

C’était l’ambiance des grands jours à la halle des sports de La Tour-du-Pin pour la grande famille de l’Avant-Garde Turripinoise qui cultive avec bonheur le plaisir de la rencontre, des échanges et des moments conviviaux en pratiquant des disciplines sportives et culturelles.

En effet, le président Denis Veyret, entouré des dirigeants et de l’ensemble des cadres techniques, accueillait 250 gymnastes pour son traditionnel concours inter sociétaires du 1er Mai. Ce n’est pas la météo capricieuse de cette journée qui aurait pu troubler les compétiteurs ou la batterie fanfare.

Et un tour par ci

Et un tour par çi

C’est ainsi que les gymnastes se sont succédé aux différents agrès pour une journée en forme de tremplin pour les compétitions sous le regard averti d’une vingtaine de juges bénévoles.

Mouvement d ensemble au sol

Mouvement d'ensemble au sol

Les demoiselles avaient particulièrement soigné leurs tenues avec chignons ou tresses impeccables et si tout se passait dans la bonne humeur avec des parents venus en nombre pour suivre les exploits de leur progéniture et immortaliser de précieux moments, la lecture du palmarès était solennelle.

 

Dans l attente de la lecture du palmares

Dans l'attente de la lecture du palmarès

 

Sourires de l eveil

Sourires de l'Eveil

En effet, tout ce petit monde était sur le pont, qu’ils aient de 3 à 53 ans. Car c’est aussi cela la force du club qui joue la carte de l’intergénérationnel.De l’éveil aux poussins en passant par les jeunesses, les ainées ou les séniors chacun a trouvé son compte.

Equilibre au feminin

Equilibre au féminin

Un succès qui n’est pas le fruit du hasard mais la résultante de l’état d’esprit qui règne au sein d’un club qui affiche une belle santé avec un effectif passé de 290 à 311 cette année.

Une pirouette au masculin

Une pirouette au masculin

Chaque participant était récompensé, les gymnastes ayant réalisé les totaux les plus importants, toutes catégories confondues, remportaient un challenge. C’est ainsi que Lola Perdrix s’adjugeait le challenge Catherine Gruffaz et Aurélien Pommatau le challenge Giroud-Bit.