Parution du 31 octobre

S’affilier : Un choix qui a du sens

 

Forte de son trophée de la ville la plus sportive de France et de la renommée de son célèbre fromage, Saint-Marcellin accueillait l’assemblée générale du Comité Départemental du Dauphiné au travers de la Jeanne d’Arc l’une de ses plus anciennes associations créée en 1909.

Durant toute la journée, les bénévoles de la Jeanne d’Arc, aux côtés de leur président Marc Giraud ont mis tout en œuvre pour la réussite d’une assemblée placée sous le signe du sport et de la culture. Comme le rappelait Marc Giraud en guise de bienvenue aux participants « le Comité est le 1er échelon hiérarchique, le plus proche. Nous le sollicitons souvent. Il nous apporte une aide précieuse  dans de nombreux domaines nous tenions à l’en remercier.» Votés à l’unanimité les différents rapports statutaires mettaient en lumière les chiffres éloquents d’un Comité fort de plus de 10 000 licenciés répartis dans 43 associations regroupant 46 activités majoritairement de loisir avec une participation féminine à hauteur de 70% . Si le Comité affiche une telle bonne santé il n’en n’oublie pas moins les préoccupations actuelles en tous genres qui ont amené l’assemblée à réfléchir sur le sens que prend une affiliation de nos jours avec la FSCF comme solution pertinente.

Garder le droit d’exister différemment

Sonnant comme un leitmotiv c’est le droit d’exister différemment qui a entretenu le débat d’une journée riche de questions collant à l’identité même de la Fédé et de son avenir. Quant au président Pierre Jean Badin il sait de quoi il parle lui qui tient les rênes du comité depuis plus de 30 ans et qui est entré à La Fraternelle de Bourgoin Jallieu il y a plus de 60 ans. Alors les notions de respect, de responsabilité, de solidarité il connait mais il reconnait que parfois le dirigeant peut avoir des doutes. Son rôle est alors de dissiper ces doutes et de réaffirmer les motivations qui l’animent avec un maitre mot : ensemble. Même constat pour Jacques Artaud secrétaire général adjoint de la FSCF qui rappelait l’importance de garder le droit d’exister différemment comme un choix moral. A l’heure d’une rentrée qui s’annonce parfois difficile en matière d’aide budgétaire notamment les dirigeants entendent bien porter l’ambition «  de voir des acteurs d’aujourd’hui devenir des dirigeants de demain même s’il est moins évident de transformer des consommateurs en acteurs de la vie associative. Quant au chacun pour soi, je ne veux pas y croire devait dire encore Pierre Jean Badin « car cela est contraire à ce qui nous fait avancer, c'est-à-dire l’assurance qu’un monde meilleur ne peut venir que d’actions collectives nées de valeurs chrétiennes et humanistes et que nos associations sont le premier pas vers cet idéal.

 

Photos :

Une partie de l’assistance

                                                                                                                                                      Jacques Artaud et Pierre Jean Badin

Une partie de l assistance

Jacques artaud et pierre jean badin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les p’tits loups de Catherine

 

L’atelier de peinture de l’AFIPaeim, « Les p’tits loups de Catherine » était l’invité d’honneur de l’assemblée générale du Comité donnant à la journée une note festive avec une exposition pleine d’originalité. Depuis plusieurs années maintenant le Comité apporte son soutien à l’équipe de bénévoles qui encadrent les artistes offrant aussi des lieux d’accueil pour présenter les œuvres réalisées par les élèves. L’atelier qui regroupe 16 artistes en situation de handicap est mené de main de maitre par Catherine, professeur, aidée par Josette, Christiane, Colette, Françoise et Madeleine, des bénévoles toujours aussi enthousiastes. Quant aux artistes, ils se donnent à fond et se livrent ainsi à leur passe temps favori la peinture : une rencontre réussie entre art et handicap !

 

Photos :

Les artistes et les bénévoles accueillis par Marc Giraud (à gauche) et Pierre Jean Badin

Les artistes et les benevoles accueillis par marc giraud a gauche et pierre jean badin

 

 

 

                     Tableaux     Les tableaux